Quel avenir pour l'ABF ?

Publié le par Jc Croze



Coincidence du calendrier:  les élus recevront en mairie pour une séance de travail lundi 06 juillet, l'Architecte des Batiments de France, alors que leurs prérogatives sont menacées par la loi Grenelle.

En effet, le texte voté en seconde lecture à l'assemblée nationale prévoit de réduire considérablement le "pouvoir" de l'ABF qui ne deviendrait (en quelque sorte) qu'un simple conseil. Dans certains cas, fini les avis conformes ! Doit on s'en réjouir ? Certainement pas. Même si les élus locaux sont parfois les premiers à pester contre des avis qui semblent deconnectés des urgences du présent, l'ABF permet de garder une véritable cohérence de l'habitat et des aménagements.

La modernité n'empêche pas de prendre en considération le patrimoine existant, ni de se projeter sur le visage du futur qu'aura la commune.  Il ne s'agit pas non plus de pasticher le passé, mais de raisonner notre urbanisme pour une bonne intégration des constructions nouvelles. Trop de communes ne sont-elles pas défigurées par des choix malheureux et l'absence de vigilance ?

Notre commune est encore préservée: c'est une force pour l'avenir, un atout pour tous.

C'est dans cet esprit constructif, mais aussi pour exposer leurs projets que vos élus débatterons avec l'ABF.


PS: le Sénat devrait revoir dès le 01 juillet la copie de l'Assemblée Nationale... à suivre donc.


Publié dans vie communale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article